Mais de qui vous protège
cette arme exagérée?
Combien d'ennemis vous ai-je
enlevés
qui ne la craignaient point.
Au contraire, d'été en automne,
vous blessez les soins
qu'on vous donne.
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le samedi 23 novembre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • tu t'ignores dans ton bouton.
    C'est un monde qui tourne en rond
    pour que son calme centre ose
    le rond repos de la ronde rose.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 16 avril 2019 Plus d'infos

  • Je te respire comme si tu étais,
    rose, toute la vie,
    et je me sens l'ami parfait
    d'une telle amie.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 18 août 2014 Plus d'infos

  • Entre ses vingt fards
    elle cherche un pot plein:
    devenu pierre.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 14 janvier 2015 Plus d'infos

  • Tout ce qui nous émeut, tu le partages.
    Mais ce qui t'arrive, nous l'ignorons.
    Il faudrait être cent papillons
    pour lire toutes tes pages.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 14 avril 2017 Plus d'infos