T'appuyant, fraîche claire
rose, contre mon oeil fermé -,
on dirait mille paupières
superposées
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le mardi 25 novembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Pendant des jours et des jours je te vois qui hésites
    dans ta gaine serrée trop fort.
    Rose qui, en naissant à rebours imites
    les lenteurs de la mort.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 31 août 2015 Plus d'infos

  • Seule, ô abondante fleur,
    tu crées ton propre espace;
    tu te mires dans und glace
    d'odeur.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 31 juillet 2018 Plus d'infos

  • Rose, toute ardente et pourtant claire,
    que l'on devrait nommer reliquaire
    de Sainte-Rose..., rose qui distribue
    cette troublante odeur de sainte nue.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 12 décembre 2018 Plus d'infos

  • contre la mienne chaude.
    Mille sommeils contre ma feinte
    sous laquelle je rôde
    dans l'odorant labyrinthe.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 08 janvier 2015 Plus d'infos