Rose, venue très tard, que les nuits amères arrêtent
par leur trop sidérale clarté,
rose, devines-tu les faciles délices compètes
de tes soeurs d'été?
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le vendredi 19 décembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Tant de fois je t'ai vue, heureuse et sèche,
    - chaque pétale un linceul -
    dans un coffret odorant, à côté d'une mèche,
    ou dans un livre aimé qu'on relira seul.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers dimanche 18 septembre 2016 Plus d'infos

  • Préfères-tu, rose, être l'ardente compagne
    de nos transports présents?
    Est-ce les souvenir qui davantage te gagne
    lorsqu'un bonheur se reprend?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 15 mai 2015 Plus d'infos

  • Si l'on renonce à vivre, si l'on renie
    ce qui était et ce qui peut arriver,
    pense-t-on jamais assez à l'instante amie
    qui à côté de nous fait son oeuvre de fée.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 15 juillet 2015 Plus d'infos

  • tu t'ignores dans ton bouton.
    C'est un monde qui tourne en rond
    pour que son calme centre ose
    le rond repos de la ronde rose.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 16 avril 2019 Plus d'infos