Rose, venue très tard, que les nuits amères arrêtent
par leur trop sidérale clarté,
rose, devines-tu les faciles délices compètes
de tes soeurs d'été?
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le vendredi 19 décembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Entre ses vingt fards
    elle cherche un pot plein:
    devenu pierre.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 14 janvier 2015 Plus d'infos

  • Ton innombrables état te fait-il connaître
    dans un mélange où tout se confond,
    cet ineffable accord du néant et de l'être
    que nous ignorons?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 10 février 2015 Plus d'infos

  • ce bonheur convaincu.
    L'autorisent-ils, eux
    dont le crâne creux
    n'en a jamais tant su?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 04 octobre 2018 Plus d'infos

  • Je te respire comme si tu étais,
    rose, toute la vie,
    et je me sens l'ami parfait
    d'une telle amie.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 18 août 2014 Plus d'infos