Rose, venue très tard, que les nuits amères arrêtent
par leur trop sidérale clarté,
rose, devines-tu les faciles délices compètes
de tes soeurs d'été?
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le vendredi 19 décembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Contre qui, rose,
    avez-vous adopté
    ces épines?
    Votre joie trop fine
    vous a-t-elle forcée
    de devenir cette chose
    armée?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers samedi 19 mars 2016 Plus d'infos

  • contre la mienne chaude.
    Mille sommeils contre ma feinte
    sous laquelle je rôde
    dans l'odorant labyrinthe.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 08 janvier 2015 Plus d'infos

  • Il y en a d'entre vous qui sont comme des dictionnaires;
    ceux qui les cueillent
    ont envie de faire relier toutes ces feuilles.
    Moi, j'aime les roses épistolaires.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 02 février 2017 Plus d'infos

  • Je te vois, rose, livre entrebâillé,
    qui contient tant de pages
    de bonheur détaillé
    qu'on ne lira jamais. Livre-mage,
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 22 août 2014 Plus d'infos