Rose, venue très tard, que les nuits amères arrêtent
par leur trop sidérale clarté,
rose, devines-tu les faciles délices compètes
de tes soeurs d'été?
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le vendredi 19 décembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • T'appuyant, fraîche claire
    rose, contre mon oeil fermé -,
    on dirait mille paupières
    superposées
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 11 février 2019 Plus d'infos

  • Combien de fois cet air
    prétend que les choses le trouent,
    ou, avec une moue,
    il se montre amer.
    Tandis qu'autour de ta chair,
    rose, il fait la roue.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 29 mars 2017 Plus d'infos

  • tu t'ignores dans ton bouton.
    C'est un monde qui tourne en rond
    pour que son calme centre ose
    le rond repos de la ronde rose.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 16 avril 2019 Plus d'infos

  • Contre qui, rose,
    avez-vous adopté
    ces épines?
    Votre joie trop fine
    vous a-t-elle forcée
    de devenir cette chose
    armée?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers samedi 19 mars 2016 Plus d'infos