Monsieur Loir est surpris que le mendiant
A qui il donnait un sou chaque jour,
Ait assassiné quelque femme.
Jean Paulhan ( 1884-1968 )
  • Pays : France
  • Thème : Haikus sur l'argent
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 29 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Si tout le monde une seconde est resté sage.
    "Maintenant, ne bougeons plus!"
    Crie le moraliste.
    Jean Paulhan ( 1884-1968 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 12 janvier 2017 Plus d'infos

  • La fumée s'envole au Nord
    Le papillon blanc vers l'Est
    Vent frivole
    Jean Paulhan ( 1884-1968 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers samedi 09 avril 2016 Plus d'infos

  • Le costaud pourtant est mort
    Même sa fièvre allait bien
    Dit le faible
    Jean Paulhan ( 1884-1968 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la viellesse vendredi 18 septembre 2015 Plus d'infos

  • Napoléon jeune sur l'image.
    "Pauvre, disent-elles,
    Tout ce qu'il a encore à faire"
    Jean Paulhan ( 1884-1968 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 05 janvier 2015 Plus d'infos