Je te respire comme si tu étais,
rose, toute la vie,
et je me sens l'ami parfait
d'une telle amie.
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le samedi 13 décembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Combien de fois cet air
    prétend que les choses le trouent,
    ou, avec une moue,
    il se montre amer.
    Tandis qu'autour de ta chair,
    rose, il fait la roue.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 29 mars 2017 Plus d'infos

  • Une rose seule, c'est toutes les roses
    et celle-ci: l'irremplaçable,
    le parfait, le souple vocable
    encadré par le texte des choses.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 06 avril 2015 Plus d'infos

  • contre la mienne chaude.
    Mille sommeils contre ma feinte
    sous laquelle je rôde
    dans l'odorant labyrinthe.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 08 janvier 2015 Plus d'infos

  • Est-ce en exemple que tu te proposes?
    Peut-on se remplir comme les roses,
    en multipliant sa subtile matière
    qu'on avait faite our ne rien faire?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 02 mai 2019 Plus d'infos