Front troué, sanglé dans la toile de tente,
Sur son épaule un camarade l'emporte :
Triste viande abattue... qu'une mère attend.
Julien Vocance ( 1878-1954 )
  • Pays : France
  • Thème : Haikus sur la guerre
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 12 novembre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Chaud comme une caille
    Qu’on tient dans le creux de la main,
    Naissance du haï-kaï
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 14 novembre 2018 Plus d'infos

  • Préparés pour les sarcophages,
    De blanc tout emmaillotés:
    Ni mains, ni pieds, ni visage.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre dimanche 01 janvier 2017 Plus d'infos

  • Fleur qui respirait la lumière,
    Son oeil gît,
    La gorge tranchée.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre mardi 15 juillet 2014 Plus d'infos

  • Dans des splendeurs voltaïques
    Tourbillonnent des corps ailés...
    Au-dessus d'un grand filet.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur le cirque vendredi 03 mai 2019 Plus d'infos