Fleur qui respirait la lumière,
Son oeil gît,
La gorge tranchée.
Julien Vocance ( 1878-1954 )
  • Pays : France
  • Thème : Haikus sur la guerre
  • Cet haiku a été enregistré le dimanche 10 novembre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • Il a lu la lettre de l'écolière,
    Il a bien regardé son nom,
    Il a dit que ça n'était pas pour lui.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre dimanche 16 août 2015 Plus d'infos

  • Front troué, sanglé dans la toile de tente,
    Sur son épaule un camarade l'emporte :
    Triste viande abattue... qu'une mère attend.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre vendredi 11 janvier 2019 Plus d'infos

  • Il s'assit,
    Genoux au menton
    Dans une encognure de porte.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre mardi 13 septembre 2016 Plus d'infos

  • Avec ses écailles lie de vin
    Et son sourire canin,
    Une livrée verte la présente.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur le cirque vendredi 13 novembre 2015 Plus d'infos