Faces fauchées, mufles exsangues,
Chair horrifique et pitoyable,
Que jamais plus des mains de femme n'aimeront.
Julien Vocance ( 1878-1954 )
  • Pays : France
  • Thème : Haikus sur la guerre
  • Cet haiku a été enregistré le jeudi 23 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Sentir
    Que tout l'être s'effondre
    Dans la faim, le froid et la peur.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre lundi 27 mai 2019 Plus d'infos

  • Les herbes à la godille
    Pour remonter le courant:
    Le vieux pont roussi les regarde.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur les voyages mardi 05 janvier 2016 Plus d'infos

  • >Le clown a déclenché des rires frénétiques:
    Il fit, en s'asseyant, fuser
    Un air léger de musique.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur le cirque samedi 20 janvier 2018 Plus d'infos

  • Le teint fleuri,
    Le ventre déboutonné:
    Cuisinier des officiers.
    Julien Vocance ( 1878-1954 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la guerre lundi 13 novembre 2017 Plus d'infos