Comment jamais dire sans elle
ce que furent nos espérances,
et les tendres intermittences,
dans la partance continuelle.
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le jeudi 21 novembre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • Car ce n'est pas travailler que d'être
    une rose, dirait-on.
    Dieu, en regardant par la fenêtre,
    fait la maison.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 31 octobre 2016 Plus d'infos

  • Mais de qui vous protège
    cette arme exagérée?
    Combien d'ennemis vous ai-je
    enlevés
    qui ne la craignaient point.
    Au contraire, d'été en automne,
    vous blessez les soins
    qu'on vous donne.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 24 mai 2016 Plus d'infos

  • Tu étais assez riche, pour devenir cent fois toi-même
    en une seule fleur;
    c'est l'état de celui qui aime...
    Mais tu n'as pas pensé ailleurs.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 02 juin 2017 Plus d'infos

  • Si ta fraîcheur parfois nous étonne tant,
    heureuse rose,
    c'est qu'en toi-même, en dedans,
    pétale contre pétale, tu te reposes.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 22 août 2017 Plus d'infos