Ayant manqué les fleurs de pruniers
je me prosterne devant celles des lespédèzes
en larmes
Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
  • Pays : Japon
  • Thème : Haikus sur la nature
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 23 octobre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • Offrant de l’eau
    puisse la morte être consolée
    par du riz sec bouilli
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la nourriture dimanche 27 mars 2016 Plus d'infos

  • Les rochers dépérissent
    même l’eau s’évapore
    hiver glacé
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur l'hiver jeudi 16 février 2017 Plus d'infos

  • Le chêne
    Sa mine indifférente
    Devant les cerisiers fleuris
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la nature samedi 07 février 2015 Plus d'infos

  • Pas encore mort
    mais dormant à la fin du voyage
    le soir d’automne
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la mort jeudi 06 août 2015 Plus d'infos