Au printemps qui s'en va
Les oiseaux crient
Les yeux des poissons en larmes.
Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
  • Pays : Japon
  • Thème : Haikus sur la nature
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 18 décembre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • Les regarder me fait presque m’abandonner aux fleurs prostituées
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur les femmes lundi 24 décembre 2018 Plus d'infos

  • Coucou
    maintenant, comme pour les maîtres de haïku,
    il n’y en a pas en ce monde
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 26 août 2016 Plus d'infos

  • Mets-la pour l’essayer
    la veste rembourrée
    la robe fleurie
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur la nature dimanche 24 mars 2019 Plus d'infos

  • des lettres, oui,
    pas des feuilles colorées d’automne ratissées
    – brûlées après lecture
    Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )
    • Partager sur Facebook

    haiku sur l'automne jeudi 08 mars 2018 Plus d'infos