Abandon entouré d'abandon,
tendresse touchant aux tendressent...
C'est ton intérieur qui sans cesse
se caresse, dirait-on;
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 22 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Tu étais assez riche, pour devenir cent fois toi-même
    en une seule fleur;
    c'est l'état de celui qui aime...
    Mais tu n'as pas pensé ailleurs.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 02 juin 2017 Plus d'infos

  • Préfères-tu, rose, être l'ardente compagne
    de nos transports présents?
    Est-ce les souvenir qui davantage te gagne
    lorsqu'un bonheur se reprend?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 15 mai 2015 Plus d'infos

  • Contre qui, rose,
    avez-vous adopté
    ces épines?
    Votre joie trop fine
    vous a-t-elle forcée
    de devenir cette chose
    armée?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers samedi 19 mars 2016 Plus d'infos

  • Seule, ô abondante fleur,
    tu crées ton propre espace;
    tu te mires dans und glace
    d'odeur.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 31 juillet 2018 Plus d'infos