Abandon entouré d'abandon,
tendresse touchant aux tendressent...
C'est ton intérieur qui sans cesse
se caresse, dirait-on;
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 22 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Il y en a d'entre vous qui sont comme des dictionnaires;
    ceux qui les cueillent
    ont envie de faire relier toutes ces feuilles.
    Moi, j'aime les roses épistolaires.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 02 février 2017 Plus d'infos

  • Rose plus jamais tentée, déconcertante
    de son interne paix; ultime amante,
    si loin d'Ève, de sa première alerte -,
    rose qui infiniment possède la perte.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 14 décembre 2015 Plus d'infos

  • Abandon entouré d'abandon,
    tendresse touchant aux tendressent...
    C'est ton intérieur qui sans cesse
    se caresse, dirait-on;
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers dimanche 19 mai 2019 Plus d'infos

  • Tes douces dorces qui dorment,
    dans un désir incertain,
    dévelloppent ces tendres formes
    dentres joues et seins.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 15 mars 2016 Plus d'infos