Abandon entouré d'abandon,
tendresse touchant aux tendressent...
C'est ton intérieur qui sans cesse
se caresse, dirait-on;
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 22 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Tu étais assez riche, pour devenir cent fois toi-même
    en une seule fleur;
    c'est l'état de celui qui aime...
    Mais tu n'as pas pensé ailleurs.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 02 juin 2017 Plus d'infos

  • Combien de fois cet air
    prétend que les choses le trouent,
    ou, avec une moue,
    il se montre amer.
    Tandis qu'autour de ta chair,
    rose, il fait la roue.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 29 mars 2017 Plus d'infos

  • Car ce n'est pas travailler que d'être
    une rose, dirait-on.
    Dieu, en regardant par la fenêtre,
    fait la maison.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 31 octobre 2016 Plus d'infos

  • Il y en a d'entre vous qui sont comme des dictionnaires;
    ceux qui les cueillent
    ont envie de faire relier toutes ces feuilles.
    Moi, j'aime les roses épistolaires.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 02 février 2017 Plus d'infos