Abandon entouré d'abandon,
tendresse touchant aux tendressent...
C'est ton intérieur qui sans cesse
se caresse, dirait-on;
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le mercredi 22 octobre 2014

Autres haikus de cet auteur
  • Car ce n'est pas travailler que d'être
    une rose, dirait-on.
    Dieu, en regardant par la fenêtre,
    fait la maison.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 31 octobre 2016 Plus d'infos

  • Tes douces dorces qui dorment,
    dans un désir incertain,
    dévelloppent ces tendres formes
    dentres joues et seins.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 15 mars 2016 Plus d'infos

  • J'ai une telle conscience de ton
    être, rose complète,
    que mon consentement te confond
    avec mon coeur en fête.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mardi 26 février 2019 Plus d'infos

  • T'appuyant, fraîche claire
    rose, contre mon oeil fermé -,
    on dirait mille paupières
    superposées
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers lundi 11 février 2019 Plus d'infos