Été: être pour quelques jours
le contemporain des roses;
respirer ce qui flotte autour
de leurs âmes écloses.
Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
  • Pays : République Tchèque
  • Thème : Haikus divers
  • Cet haiku a été enregistré le jeudi 10 octobre 2013

Autres haikus de cet auteur
  • Rose, venue très tard, que les nuits amères arrêtent
    par leur trop sidérale clarté,
    rose, devines-tu les faciles délices compètes
    de tes soeurs d'été?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers vendredi 17 février 2017 Plus d'infos

  • C'est toi qui prépares en toi
    plus que toi, ton ultime essence.
    Ce qui sort de toi, ton ultime essence.
    Ce qui sort de toi, ce troublant émoi,
    c'est ta danse.
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers mercredi 06 décembre 2017 Plus d'infos

  • ce bonheur convaincu.
    L'autorisent-ils, eux
    dont le crâne creux
    n'en a jamais tant su?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers jeudi 04 octobre 2018 Plus d'infos

  • Contre qui, rose,
    avez-vous adopté
    ces épines?
    Votre joie trop fine
    vous a-t-elle forcée
    de devenir cette chose
    armée?
    Rainer-Maria Rilke ( 1875-1926 )
    • Partager sur Facebook

    haiku divers samedi 19 mars 2016 Plus d'infos